• TISANE BIO PRUCHE du CANADA Écorce (Tsuga canadensis)

Actions: Astringente, antiseptique, antispasmodique, fongicide et fébrifuge.

Indications : La décoction est utilisée en herboristerie traditionnelle amérindienne, en infusion longue ou courte décoction, dans le traitement de la diarrhée, de la colite, de la diverticulose et de la cystite. En usage externe, elle est utilisée en cataplasme pour nettoyer et resserrer les plaies saignantes, en douche vaginale,  pour traiter les pertes vaginales excessives, le muguet et le prolapsus utérin. En rince-bouche et gargarisme pour soulager la gingivite et les maux de gorge. Le cataplasme peut aussi être appliqué sur la peau pour traiter les démangeaisons. Elle est aussi fébrifuge, diaphorétique et styptique pour faire baisser la fièvre. Une infusion peut être utilisée dans le traitement du rhume, refroidissement, de la toux et des douleurs abdominales. Une décoction d'écorce interne peut être appliquée en usage externe dans le traitement de l'eczéma, la démangeaison et autres affections cutanées. L'écorce interne pulvérisée ou en décoction peut être aussi appliquée sur les coupures et les plaies pour arrêter le saignement.

Histoire : La pruche canadienne était couramment utilisée en médecine traditionnelle amérindienne par plusieurs tribus amérindiennes d'Amérique du Nord. Ils l'utilisaient pour traiter divers maux. L'écorce est riche en tanin, est encore parfois utilisée dans l'herboristerie moderne pour ses propriétés astringentes et antiseptiques. Ils utilisaient l'écorce de pruche pour soulager les diarrhées, le rhume et aussi la toux et les troubles d’estomac. En usage externe, ils s’en servaient en cataplasme pour guérir les plaies ou pour soulager les démangeaisons de la peau. Ils tiraient de l'écorce de la pruche une substance tannique qui servait à tanner le cuir, elle était aussi utilisée comme teinture (l'oléorésine dérivée de l'écorce est d’un brun rougeâtre foncé). L’Annedda, cet arbre légendaire riche en vitamine C qui redonna la vie à l’équipage de Jacques Cartier en les sauvant d’une mort certaine du scorbut, était probablement la pruche, le sapin, l’épinette blanche ou le thuya ou une mixture de plusieurs de celles-ci, cette énigme dure encore… et fait travailler les ethnobotanistes et historiens.

Utilisations :

  • Astringent / Diarrhées, rhume avec écoulements liquides.
  • Fébrifuge / Aide à faire baisser la fièvre.
  • Antispasmodique / Soulages les crampes des diverticuloses et colites intestinales.
  • Antiseptiques / Rhume, cystite, infections.
  • Fongicide / Infection vaginale (Candidose), pertes blanches (En douche vaginale)
  • En douche vaginale pour le prolapsus utérin (descente de l’utérus)
  • En gargarisme pour soulager les maux de gorge et la gingivite.
  • En usage externe, (la tisane en cataplasme), pour soulager les démangeaisons de la peau ou désinfecter et cicatriser les plaies.

Ingrédient : Écorces internes séchées biologiques de Pruche du Canada (Tsuga Canadensis).

Posologie : Infusion : Infuser 4 cuillère à soupe (ou une poigné d’écorce) dans 1 litre d’eau bouillante, couvrir, infuser 10-15 minutes, filtrer, boire en 1 journée. Décoction courte : Faire frémir  à feu doux 5 minutes, une cuillère à soupe comble par tasse d’eau bouillante, (ou 4 cuillères pour 4 tasses), couvrir, retirer du feu, infuser 5-10 minutes et filtrer.  Boire de 1 à 4 tasses par jour.

Usage externe : Utiliser une décoction longue (frémir et infuser le double du temps mentionné ci-dessus) en cataplasme, en trempant un tissus stérile ou très propre dans cette décoction (bien filtrer), tordre légèrement, appliquer sur la peau en faisant tenir avec un bandage pas trop serré, laisser agir 30 à 60 minutes, répétez  2 à 3 fois par jour.

En douche vaginale : Utiliser cette décoction avec une poire vaginale. Insérer cette décoction dans le vagin 1/ jour (pas + d’une semaine pour ne pas détruire la flore vaginale). On peut ajouter des fleurs de calendule dans cette décoction, alterné avec des suppositoires de bactéries lactiques (Probiotiques).

En rince-bouche ou gargarisme : Gargariser ou rincer la bouche avec la décoction courte 2 à 4 fois par jour si muguet, gingivite ou maux de gorge. (Peut alterner avec Vapo-Gorge).

Précautions: Contient des tanins, ne pas prendre à long terme, commencer par de petites quantités. Ne convient pas aux jeunes enfants, aux femmes enceintes ni aux femmes allaitantes.

 

TISANE BIO PRUCHE du CANADA Écorce (Tsuga canadensis)

  • Modèle: 100 g
  • Disponibilité: En stock
  • 7,00$